30 septembre 2018

Dans ma bibliotèque #3

Bonjour, nouvelle édition de "Dans ma bibliothèque" pour vous parler de mes 3 dernières lectures. N'hésitez pas à me laisser un petit mot pour me dire si vous les avez déjà lu ou si vous allez les lire, votre avis... Je suis curieuse e savoir si vous aussi vous êtes de mon avis...




Ta  deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, Raphaëlle Giordano - Édition Pocket


Le résumé : Camille, 38 ans et quart, à tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un acompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves...

Mon avis : Alors, j'en ai tellement entendu parler de ce livre que je me suis dit que je devais m'en faire mon propre avis... Et là, quelle déception !  Je n'ai pas du tout accrocher, rien ne me donnait envie d'ouvrir le livre... Je comprends qu'il puisse plaire à beaucoup d'entre nous mais moi pas du tout mon style.


Grâce à l'amour d'un chat, Louise Booth - Édition City Poche



Le résumé : Billy est un chat de gouttière abandonné qui a trouvé refuge dans un centre de protection des animaux. Un jour, Fraser, un jeune garçon autiste, visite l'endroit et il découvre Billy. Le chat se met à ronronner et à faire des câlins. C'est le coup de foudre.
Lentement mais sûrement, Billy va devenir le point central de la vie du petit garçon qui parvient à oublier ses angoisses et à contrôler son instabilité. L'avenir semble enfin sourire à Fraser malgré son autisme. A la maison, le chat s'occupe de son ami comme s'il en était devenu responsable.
Un lien solide, profond, une amitié incommensurable se nouent entre Billy et Fraser. Au point qu'ils deviennent inséparables et que le chat change pour toujours la vie de ce petit garçon pas comme les autres.

Mon avis : Récit très émouvant puisque l'écrivaine n'est autre que la maman de Fraser. On ne peut que s'attacher à Billy qui est très prévenant avec le jeune garçon et permet d'apporter un peu de souffle dans le quotidien de cette famille... Je reste persuadée que les chats ont un sens d’empathie et ce livre le montre.


La fille du train, Paula Hawkins - Edition Pocket



Le résumé : Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8h04 le matin, à 17h56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connait par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être dans le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu...

Mon avis : J'ai été happée par ce livre, une fois commencé je n'ai pas pu m'arrêter tellement je voulais savoir ce qui allait se passer. Une lecture agréable, chaque chapitre est le récit d'un personnage et de fil en aiguille on avance dans l'intrigue. Totalement addictif ! Je le conseille à qui ne l'a pas encore lu.


Voilà donc mon retour sur ces trois livres : un auquel je n'ai pas adhéré du tout et deux très bien dont un addictif !










18 août 2018

Glacier Marguerite au Grau d'Agde

Bonjour, ceux qui me connaissent savent que je suis gourmande, ce n'est pas un secret... C'est donc évident que je vous parle de ma découverte, THE découverte de mes dernières vacances (il y a quelques jours) dans le Sud de la France, au Grau d'Agde à 10 minutes d'Agde, au bord de l'eau... Il s'agit d'un glacier qui fabrique ses bonnes glaces sur place à l'aide de lait frais, fruits et sucre le tout bio. Il y a du choix et pour tous les goûts : ceux qui préféreraient des gaufres, milkshakes, jus d'orange, pas de soucis il y a que l’embarras du choix ! Ce glacier s'appelle Marguerite... et vous pouvez également retrouver leurs produits à Pézenas et Narbonne...


Non seulement leurs glaces sont bonnes mais en plus le lieu est vraiment chouette ! Je vous le montre en photos ci-dessous. En plus ils ont une terrasse au-dessus de l’Hérault.







 












Niveau parfum que de bonne chose, regardez plutôt... et encore je ne vous montre pas tout... Je vous laisse découvrir sur place !



Pour ma part j'ai goûté lavande-miel / chocolat équateur / caramel beurre salé / vanille-noix de pécan / pistache / framboise / vanille et je les adore avec une préférence pour lavande-miel et chocolat équateur (normalement je n'aime pas trop les glaces au chocolat mais celle-ci a un parfum tellement délicat que je n'ai pas été écœurée, elle est plus que validée).

Adresse : le bord de l’Hérault, quai Commandant Méric, pas loin de la plage


Mlle T et sa copine Daphné (Le Blog de Marion)


5 août 2018

Cadre photo de chez Saal Digital

Bonjour, j'ai eu la chance de pouvoir tester le cadre de mon choix chez Saal Digital, je vous en parle de suite.
Alors je me suis orientée vers le cadre qu'ils appellent "Caisse américaine noir en toile photo". Pour le format 20x30cm, parfait pour mettre en valeur une photo de nous prise lors de nos premières vacances tous les trois, Mlle T n'avais que quatre mois... Mieux vaut tard que jamais pour imprimer nos souvenirs numériques 😉



Pour le créer rien de plus simple !  Une fois mon choix fait (c'est la phase la plus compliquée pour moi car il y a tellement de jolis supports chez Saal Digital et différents formats), j'ai procédé à la création directement en ligne sur www.saal-digital.fr : facile, rapide et très intuitif. Une fois la commande finalisée, Saal Digital a été très rapide pour la produire et l'expédier. J'ai été surprise de la recevoir si vite : un autre très bon point pour moi qui suis plutôt impatiente de nature...

Colis arrivé très bien protégé et joie à l'ouverture ! Le cadre est très beau, de bonne qualité, sans défaut et le rendu est égal à mon attente. Je vous laisse découvrir par vous même avec les détails et finitions du cadre, recto et verso. 





Alors si vous êtes comme moi à vouloir éditer vos photos, paysages, sur papier ou autres supports vous pouvez faire confiance à Saal Digital sans soucis !

Alors vous en pensez quoi ?




18 juillet 2018

Découverte de vins de Toscane (Pierazzuoli) et d'huile d'olive chez Il Ristorante Nancy

Il y a quelques temps déjà, j'ai eu la chance d'être invitée pour découvrir des vins toscans et de l'huile d'olive chez Il Ristorante à Nancy. Pas du tout une experte en la matière, c'est donc en novice que je me suis rendu sur place et j'ai pu faire de belles découvertes.


Cet atelier était présenter par le producteur Dario Pierazzuoli, venu nous présenter ses produits. Un vrai voyage en Toscane entre les produits et son accent très chantant. C'est en 1970 que la famille Pierazzuoli commence la production de vin et c'est toujours dans la tradition du produit qui font leurs vins ainsi que l'huile d'olive.


La dégustation s'articulait autour de 4 vins de leur domaine et d'une huile d'olive, le tout accompagné de bonnes charcuteries, de gressins et de fromages. Je vais donc vous les présenter sans prétention et avec mes mots (experts ne m'en voulez pas) :

  • CHIANTI MONTALBANO
Le Chianti est un vin de table et le plus doux des 4 vins dégustés. Il a passé 9 mois en cuve inox, sa robe est rubis clair, de cépage pur Sangiovese. Par an il y a 72000 bouteilles de produites et il se conserve 3 à 4 ans. 


  • CARMIGNANO 2015
Vin composé de 80% de Sangiovese et de 20% de Cabernet Sauvignon. Il a passé 8 mois en barriques, sa rose est rubis plus foncé que le précédent. Par an il y a 50000 bouteilles de produites et il se conserve 5 à 7 ans. En bouche présence "douce" de tanins, c'est ce que j'apprécie dans les vins rouges.


  •  CARMIGNANO RISERVA
Vin composé de 80% de Sangiovese et de 20% de Cabarnet Sauvignon. Il a passé 12 mois en barriques, sa robe est grenat. Par an il y a 15000 bouteilles de produites et il se conserve 5 à 7 ans.  Plus prononcé, plus de tanins, coup de cœur de la soirée pour ce vin qui se laisse déguster et qui se marie volontiers avec du parmesan...


  • IL FONDATORE
Vin floral, il est produit par le frère de Dario. Un jolie robe rubis, je ne peux malheureusement pas beaucoup vous en dire plus dessus ce vin... 


Maintenant place à l'huile d'olive qui m'a bien surprise... Je suis très friande d'huile d'olive, qui je trouve pour les meilleures peuvent se déguster à la cuillère... Je vais donc vous donner mon ressenti sur l'huile d'olive Laudemio.


Avant toute autre chose, la sentir : bouquet d'odeurs, difficile d'en nommer mais rien à voir avec les huile d'olive "de base" que l'on peut trouver dans les grandes surfaces. Ensuite tremper un bout de pain et laisse ses papilles s'évader... Là c'est l'explosion de saveurs où pour ma part j'ai cru déceler de l'artichaut et une saveur "verte" qui me fait penser au gazon fraichement coupé... Une très belle découverte !


Un très chouette événement dans un joli lieu pour faire de belles découvertes ! Concernant le restaurant je l'ai testé quelques jours après et je compte bien vous en reparler bientôt...











29 mai 2018

Cocktail façon mojiti à la bière (avec ou sans alcool)

Je reviens avec une recette toute simple mais efficace. J'ai voulu revisiter le mojito avec de la bière.
Dans mon cas j'ai utilisé de la bière sans alcool mais vous pouvez faire une variante alcoolisée (avec modération bien évidement). En cette période de chaleur rien de tel qu'un moment désaltérant unissant diverses saveurs...


Pour un grand verre, il faut :
  • 1/2 citron
  • 6 feuilles de menthe
  • 1 bière sans alcool (pour ma part une Heineken 0.0 25cL)
  • 3cL de sirop de mojito
  • Quelques glaçons (j'en avais pas mis car tout était frais)
Couper le citron en petit morceau, ne pas hésiter à également mettre le jus qui en coule.
Couper également les feuilles de menthe pour qu'elles puissent davantage diffuser ses saveurs.
Verser le sirop de mojito ainsi que la menthe.
Mettre les glaçons si vous en voulez, agiter et presser un peu les morceau de menthe et de citron (avec un agitateur ou paille, façon pilon) pour bien homogénéiser les saveurs.

Il ne vous reste plus qu'à déguster et vous rafraichir !



20 février 2018

Restaurant Ispeguy à Socoa Ciboure

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je viens vous présenter une nouvelle adresse issue de mes dernières vacances d'été. Nous avons vu et manger de belles choses durant notre mini road-trip estival français entre la côte méditerranéenne, Bordeaux et la côte basque...
Je vous emmené cette fois encore en Nouvelle-Aquitaine, à Socoa, prés de Saint-Jean-De-Luz, dans le restaurant Ispeguy !
Ne connaissant pas du tout ce lieu, nous nous sommes fié à notre instinct et nous ne regrettons pas de nous être arrêté à cette adresse.


Avant tout, je vais vous parler de sa localisation, pas loin d'une plage de sable fin et à proximité de son fort ce qui rend la vue superbe. Nous avons pu assister à un joli couché de soleil, petit plus non négligeable n'est-ce pas ?


Avant nos vacances j'ai discuté avec Céline du blog Tumorapa qui habite Hendaye, pas loin de notre lieu de vacances (d'ailleurs j'aurais adoré la rencontrer mais malheureusement ça na pas pu se faire... une prochaine fois peut-être...) qui m'avait conseillé de goûter des plats locaux, chose faite en partie dans ce restaurant. Je vous mettrai un * à côté quand c'était sur conseil et je file de suite vous raconter le contenu de mes assiettes...

Je n'ai pas voulu d'entrée en prévision de la suite du repas... En plat principal j'ai craqué pour des moules marinières, je ne pouvais pas finir nos vacances au bord de la mer (eh oui c'était notre dernier soir avant la route du retour) sans en manger. Et je l'ai accompagné avec du cidre basque*, différent du cidre habituel mais j'ai fortement apprécié.


Ensuite, voilà la raison de mon "non-entrée" : j'ai voulu tester un fromage de brebis local* et sa confiture de cerise noir (à défaut de confiture de coing*). C'était très bon, je me suis régalée !


En dessert j'ai opté pour un cappuccino de framboise et un digestif traditionnel qui porte le nom de Patxaran*, une magnifique découverte également ! Céline m'avait prévenu que tout le monde n'aime pas mais moi je fais partie de ceux qui apprécie.



Un restaurant très agréable au personnel très sympathique, qui était au petit soin avec mademoiselle T et qui a, tout comme nous, passé un bon moment même si c'était le soir et qu'elle était un peu fatiguée.

Ispeguy est donc un restaurant approuvé par Carnets, sorbets et compagnie !

L'adresse : 35 avenue du Commandant Passicot Socoa 64500 CIBOURE
Le Facebook : ICI 


A bientôt pour de nouvelles adresses...




8 février 2018

Pancakes canadiens

Bonjour bonjour, à l'approche de la Saint Valentin j'ai envie de vous donner une idée de recette pour un bon petit déjeuner en amoureux... Préparez le sirop d'érable et les bleuets car je vous dévoile une recette que j'ai ramené lors de mon premier voyage avec mon amoureux, en Gaspésie : la recette des pancakes canadiens.


Pour une dizaine de pancakes il faut :

  • 2 œufs
  • 150mL de lait
  • 120g de farine
  • 2 pincées de sel
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • un peu de beurre pour la cuisson

Séparer les blancs des jaunes.
Dans un saladier mélanger au fur et à mesure les jaunes avec le lait, la farine, 1 pincée de sel, la levure et le sucre.
Bien s'assurer qu'il n'y ait pas de grumeau.
Dans un deuxième saladier monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Ajouter doucement au mélange précédent avec une cuillère en bois.
Recouvrir avec du papier fraicheur et laisser reposer une trentaine de minute.
Faire cuire dans une poêle à pancake, ne pas hésiter à beurrer entre chaque "fournée".



Alors, envie de tester cette délicieuse recette ? Saint Valentin ou non, je ne me lasse pas de cette recette pour des petits déjeuners, goûters ou desserts gourmands !